N.Sarkozy : « Le tout nucléaire a été une erreur »

N.Sarkozy : « Le tout nucléaire a été une erreur »

- in Politique
64
0

 En visite à l’Université de Savoie, Nicolas Sarkozy a affirmé sa volonté de consacrer autant aux énergies renouvelables qu’à l’énergie nucléaire.

A l’occasion d’un table ronde, le Président de la République a estimé que le "tout nucléaire" avait été "une erreur collective" : "la France, en tête de tous les pays sur l’énergie nucléaire, pensait ne pas avoir besoin des énergies renouvelables".

"Là où nous dépensons un euro pour le nucléaire, nous dépenserons le même euro pour la recherche sur les technologies propres" a-t-il annoncé. "Ce n’est pas l’un ou l’autre. C’est l’un et l’autre". "Je réaffirme cet objectif non pas à l’horizon de 2015 ou 2020, [mais] tout de suite, maintenant."

Le tarif d’achat de l’énergie ne connaitra pas de baisse d’ici 2012, a-t-il promis. Tout en espérant une contrepartie en termes de création d’emplois de la part des entreprises du secteur.

Par cette annonce, Nicolas Sarkozy espère "arriver à faire tolérer le nucléaire à ceux qui y sont opposés", selon ses propres termes. Pour rassurer également les anti-éoliens, le Président a estimé qu’ "on doit adapter nos procédures pour voir comment développer le solaire et l’éolien dans nos paysages."

Parmi les autres annonces figurent la mise en place d’une "fiscalité réduite "pour les "produits propres", l’organisation d’ "Etats généraux des énergies renouvelables", ou encore le changement de nom du CEA et de l’IFP pour intégrer leur composante renouvelable.

La presse ne manque pas souligner le lien entre ces annonces et le score de 16,2% obtenu en France par Europe Ecologie aux élections européennes. Elles intervenaient également 
à la veille de l’examen en deuxième lecture par l’Assemblée nationale, du projet de loi issu du Grenelle.

Jean-Louis Borloo présentera en effet aujourd’hui un Livre Blanc sur la "contribution énergie climat", qui prévoit une taxe destinée à inciter les producteurs d’énergie, les entreprises et les particuliers, à réduire leur consommation polluante et à opter pour les énergies renouvelables. Cette taxe imposée aux producteurs ne sera pas répercutée sur le consommateur final, a assuré le ministre d’Etat. La mesure pourrait être appliquée dès 2010.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

« Mieux dehors que dedans » présente « les sirènes des agneaux »

L’artiste Banksy a présenté une exposition dans les