Les internautes souhaitant se débarrasser d’un objet encore en bon état ont quasiment tous le même réflexe : déposer une petite annonce sur un site de vente type eBay. Ce choix n’est pas mauvais, mais avez-vous déjà pensé à passer par une plateforme de troc ? « Changeons nos comportements », conseille la Semaine du développement durable 2011… Alors pourquoi ne pas en profiter pour adopter ce geste éthique et solidaire fondé sur l’échange, et non plus sur la transaction financière ?

 

Le troc, échange dit « de compensation », était utilisé bien avant l’achat-vente. Il s’agit même de l’opération économique la plus ancienne : les peuples amérindiens, ou les Egyptiens, l’ont pratiqué pendant des millénaires, mais aussi d’autres grandes civilisations qui suivirent. Et l’avènement de la monnaie ne l’a pas fait disparaître pour autant : on retrouve aujourd’hui le troc dans le commerce intérieur comme dans les échanges internationaux, notamment lorsqu’un pays ne dispose pas d'une devise convertible.

Autre phénomène : le regain d’intérêt des consommateurs pour le troc lors des périodes de pénurie ou de crises économiques. Ceci s’est vérifié durant l’occupation allemande de la France, dans les pays soviétiques, mais également dès le début de la crise financière de 2008. Ainsi, le troc représente actuellement environ 20 % de l’ensemble des transactions de la planète selon l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

 

Internet, lieu d’échanges par excellence, est un outil tout à fait adapté au troc. Beaucoup l’ont compris : les sites fleurissent sur la toile, et les utilisateurs sont chaque jour plus nombreux…

Avantages sociaux, écologiques et économiques

Le troc plait. Et pour cause : il permet d’abord de débarrasser les échanges humains de l’argent, de tisser de nouveaux liens entre les hommes, et peut donc rendre notre consommation plus éthique, notamment en basant les transactions sur la confiance réciproque. Il représente aussi un mode de consommation très économique, sachant qu’il n’y a pas un centime à débourser. Sans compter l’absence de taxes et de paperasses. Enfin, il a la capacité de redonner du sens à nos achats, de les rendre plus responsables : un objet troqué est en effet un déchet en moins… et une économie de ressources naturelles en plus (contrairement à l’acquisition d’un produit neuf) !

Echanges de services

Il n’y a pas que des objets qui peuvent être échangés : des services peuvent en effet tout à fait répondre à la même logique. A partir du moment où les valeurs respectives sont évaluées et acceptées par les deux parties en fonction des appréciations personnelles, pourquoi hésiter à troquer une console de jeux vidéo contre des cours de mathématiques ? On peut même envisager un échange entre deux compétences : travaux de bricolage contre garde d’enfants, par exemple…

Echanges de maisons

Sur Internet, on peut troquer de tout : des livres, des DVD, du matériel électronique ou informatique, de l’électroménager, des meubles, des voitures… et même des maisons ! De nombreux sites mettent en effet en relation des propriétaires qui souhaitent échanger leur bien immobilier le temps d’un séjour. De cette façon, vous n’avez plus qu’à payer le voyage. Le logement, lui, devient totalement gratuit ! Et ne croyez pas qu’il faille nécessairement proposer un habitat équivalent : il n’est pas rare de voir un modeste appartement parisien troqué contre une belle villa à Miami Beach. Cette forme de tourisme économique a de beaux jours devant elle…

Les principaux sites de troc

GchangeTout.com : Voici le premier site Internet de France totalement réservé au troc (contrairement à certains de ses concurrents qui proposent aussi des petites annonces d’occasion). Il pèse quelque 2 millions de visiteurs par an, 130 000 inscrits, et plus de 30 000 annonces. 2 000 autres sont postés chaque mois (100 % gratuit).

www.gchangetout.com

France-troc.com : Le site, sur lequel on trouve des conseils pour bien troquer, compte plus de 30 000 membres. Mais attention : il n’y a pas que des trocs. On y trouve aussi des petites annonces de vente.

www.france-troc.com

Troctoo.com : Troctoo, lui, propose uniquement du troc. L’inscription est gratuite.

www.troctoo.com

Troc-Services.com : Ce site a la particularité de ne proposer que des échanges de service. Une monnaie a été inventée pour l’occasion : le « sol » (l’esprit des SEL, systèmes d'échange locaux, a été repris).

www.troc-services.com

Trocmaison.com : Il existe une multitude de sites permettant l’échange de maisons (Homelink.fr, Intervac.com, Switchhome.org,…). Mais Trocmaison.com est une référence : il s’agit de la version française de Homeexchange.com, le premier réseau mondial en la matière.

www.trocmaison.com