Alors que la centrale nucléaire de Krümmel a connu la semaine dernière une série de pannes et incidents, la population de la région de Hambourg, dans le nord de l’Allemagne, préfère se diriger vers l’électricité verte. Les fournisseurs d’électricité produite au moyen des énergies renouvelables constatent en effet une très forte augmentation de leur clientèle.

Alors que la centrale nucléaire de Krümmel vient de rouvrir ses portes après avoir fermé pendant 2 ans suite à un incendie, une série de pannes s’est déclenchée la semaine dernière, au plus grand bonheur des fournisseurs d’électricité produite au moyen des énergies renouvelables. « Dans les jours qui ont suivi les incidents, nous avons eu une hausse sensible du nombre de nouveaux clients, atteignant 70 % » a déclaré Ralph Kampwirth, porte-parole de Lichtblick, l’un des plus importants fournisseurs allemands d’électricité verte.

Greenpeace Energy AG, autre fournisseur de la région, affirme récupérer chaque jour 70 à 90 anciens clients du groupe Vattenfall qui gère la centrale nucléaire. La société Naturstrom constate elle aussi une sensible augmentation de sa clientèle qu’elle estime à 30% depuis les diverses pannes qu’a subi la centrale de Krümmel.

La fédération de consommateurs Verbraucherzentrale a publié un communiqué afin de mettre en garde les clients qui souhaitent changer de fournisseur en leur rappelant que « ce qui sort de la prise de courant est la même chose, chez Vattenfall ou chez un petit fournisseur d’électricité verte. Tous puisent leur électricité dans un grand bassin où se mêlent l’atome, le charbon, le vent etc ». Et d’ajouter : « Le critère important est que le fournisseur d’électricité verte puisse prouver de manière convaincante qu’il contribue au développement des énergies renouvelables ».