Allemagne, quelques heures de production « 100% renouvelables »

Allemagne, quelques heures de production « 100% renouvelables »

- in Transport
60
0

Le rythme d’expansion des réseaux électriques faisait débat en Allemagne lundi, alors que le pays pourrait connaître en ce jour férié, et pour la première fois de son histoire, quelques heures de production « 100% renouvelables ».

Le président de l’Agence des réseaux, qui supervise entre autres les réseaux électriques du pays, et le chef de file des députés Verts ont tous les deux déploré le développement « trop lent » de nouveaux réseaux, alors que le poids grandissant des renouvelables dans la production d’électricité et la perspective de l’abandon du nucléaire rendent indispensable une expansion de ceux-ci.

Le développement des réseaux « va trop lentement », a déclaré au journal berlinois taz daté de mardi Jochen Homann, président du régulateur, selon des extraits diffusés à l’avance de l’interview.

« Les quatre grands opérateurs de réseau ne sont pas à la hauteur de la tâche », a jugé pour sa part le chef de file des députés Verts, Jürgen Trittin, dans un entretien au quotidien Tagesspiegel de mardi, se prononçant pour une supervision par les pouvoirs publics du processus, pour le moment laissé aux soins de la sphère privée.

La modernisation et l’expansion des réseaux, en particulier du nord (qui concentre le gros de la production éolienne) vers le sud (où la demande est nettement plus élevée), est l’un des défis auxquels fait face l’Allemagne après sa décision l’an dernier de renoncer progressivement à l’énergie nucléaire.

« Le temps presse » sur cette question, a admis samedi dans son message vidéo hebdomadaire aux Allemands la chancelière allemande Angela Merkel.

Tous ces propos interviennent alors que, à la faveur d’une météo clémente, la production d’électricité issue de sources renouvelables a connu un pic dans le pays ces derniers jours.

Pour la première fois, la production d’énergie solaire a dépassé 20.000 mégawatts en Allemagne vendredi après-midi, selon une estimation de l’institut spécialisé IWR de Münster (ouest), qui évoque dans un communiqué un record mondial en la matière.

Et pour ce lundi de Pentecôte d’aucuns spéculent sur un jour « 100% renouvelable » où la conjonction de grand soleil, de vent et d’une demande contenue du fait d’un jour férié ferait que, au moins pendant plusieurs heures d’affilée pendant l’après-midi, le pays n’aurait recours qu’à des sources renouvelables pour son approvisionnement en électricité.

La loi oblige les opérateurs de réseaux à faire circuler en priorité l’électricité renouvelable, le courant provenant des centrales nucléaires ou au charbon ne venant qu’en complément.

Ce lundi, il se pourrait donc que les centrales conventionnelles soient contraintes de se mettre au repos pendant les heures de plus grand ensoleillement.

« La Pentecôte a montré combien de courant solaire l’Allemagne peut livrer », s’est félicité M. Trittin, jugeant que l’Allemagne n’avait aucunement besoin de construire de nouvelles centrales au charbon pour compenser l’abandon du nucléaire.

Le débat est vif en Allemagne sur les sources d’énergie appelées à remplacer le nucléaire. Là où les Verts misent entièrement sur les renouvelables, certains parient sur le charbon, voire ont émis l’hypothèse ces derniers jours que la date de fermeture des derniers réacteurs nucléaires, prévue en 2022, pourrait être repoussée.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

« Mieux dehors que dedans » présente « les sirènes des agneaux »

L’artiste Banksy a présenté une exposition dans les