L’artiste américain Alex Schweder a passé dix jours dans une petite bulle de plastique gonflable sur le site du célèbre Philip Johnson. fjallraven kanken sale La structure temporaire de l’artiste intitulée  » Rehearsal Space » est levée dans les airs par un système hydraulique et reliée à la maison de briques adjacente par un cordon d’alimentation. nike internationalist damskie L’ unité d’habitation mobile est un van, un plateau élévateur à ciseaux et une salle gonflable que l’artiste décrit comme une sorte « d’architecture de performance. » Un camping-car plutôt original1 Schweder a d’abord conçu la maison bulle comme une chambre d’hôtel rentable pour l’exposition «Projet urbanisme» pour la Biennale des Amériques à Denver 2013 il y a quelques mois . sac kanken pas cher L’exposition de Philip Johnson est sa première présentation à l’extérieur de Denver. nike air max 1 ultra moire donna Un camping-car plutôt original2 L’artiste a expliqué le projet comme une tentative de rendre le visiteur observateur des alentours d’un point de vue différent et penser au principe de transparence, d’intimité et d’être exposé à l’extérieur. Adidas Dames Contrairement à ses précédents projets qui nécessitent la participation et souvent l’implication physique de l’ audience, Schweder vivait seul dans sa chambre gonflable durant 1o jours. Nike Air Max Norge Nettbutikk Sko Pendant tout ce temps, il a utilisé la bibliothèque privée de Johnson pour écrire un manuscrit sur ​​«l’architecture de la performance. » Un camping-car plutôt original3 Le projet fait partie d’une campagne à long terme par Glass House et son directeur Henry Urbach afin de transformer le site en un centre culturel. NMD Adidas Dames beige Urbach espère établir une résidence de création sur le site et restaurer pleinement les maisons de Johnson.