Un entrepreneur norvégien, Terje Lade, envisage de construire un navire porte-conteneurs de fret avec une différence: la coque géante de son «navire du vent» (Vindskip en norvégien) est conçu pour canaliser l’air de la même manière qu’un voilier le fait, afin de réduire drastiquement la consommation de carburant et de pouvoir naviguer en utilisant l’énergie éolienne de l’océan.

Lade a estimé que le «navire du vent» ferait environ 60% d’économies de carburant et la réduction des émissions de 80% par rapport aux cargos actuels.

La conception du navire demande la mise en place d’un moteur au gaz naturel et un système de navigation informatisé qui calcule en permanence la vitesse et la direction du vent afin que le navire puisse le canaliser le long de sa coque. Le navire est également conçu pour prendre l’avantage du vent créé par simple propulsion vers l’avant du gros bateau.

Lade a travaillé dans les industries pétrolières et maritimes de Norvège, mais était un passionné de voile avant de se consacrer à créer une solution de cargo plus écologique. Il espère s’associer avec des entreprises pour construire un bateau dans les trois à quatre prochaines années.

Les capacités de navigation aérodynamiques de tels navires ont été testées à la soufflerie de l’Université de Cranfield au Royaume-Uni. Dans un documentaire de la télévision norvégienne, le professeur Kevin Knowles dit au début, qu’il pensait de Lade que son idée était folle, mais après réflexion et le fait de voir le modèle à petite échelle en action, il a concédé que l’idée avait du mérite.