"Dans le futur, le véhicule électrique jouera un rôle de premier plan dans le développement d'une industrie à faible émission de carbone", a dit Yang Jianlong, un chef de centre d'étude du Conseil d'Etat. Malgré un horizon de développement incertain, l'intégration de chaînes industrielles de véhicule à nouvelle énergie en Chine s'est récemment accélérée.

Dans les chaînes industrielles, l'industrie des batteries se divise en 2 types: fabrication du produit fini et fabrication des matières ou composants. L'industrie "amont" correspond aux fournisseurs de ressources minérales, et l'industrie "aval" aux fabricants de véhicule. En tant que plus grand fournisseur de matière première de batterie lithium en Chine, Ningbo Shanshan va exploiter conjointement des ressources de cobalt avec une grande entreprise minière australienne. Dans le même temps, l'entreprise consulte certains fabricants de véhicule en vue de coopérer. Un responsable de Shanshan a révélé que la négociation avec les entreprises de fabrication de véhicules chinoises est en cours afin de créer une co-entreprise de batterie lithium. Il n'a pas donné plus de détails.

Pour l'entreprise BYD, une base de fabrication de batteries pour véhicule électrique a été fondée à Huizhou dans la province de Canton le 20 août dernier. BYD devrait prochainement entamer une collaboration avec Volkswagen sur ces problématiques. BYD espère coopérer avec d'autres entreprises automobile afin d'agrandir le marché des véhicule à nouvelle énergie. En effet, l'intégration de chaînes industrielles amont et aval ne représente qu'un petit pas dans le processus complet d'industrialisation. Pour progresser, l'Etat doit s'impliquer via des financements et des mesures incitatives.

Pour Li Chunbo, analyste financier, les chargeurs de batteries utilisés par les particuliers sont encore insuffisants. Toujours d'après lui, les véhicules électriques ont encore besoin de 3 à 5 ans avant de se démocratiser, tout comme les batteries lithium.