A Dubaï, le village vertical dessiné par "Graft Lab" a été conçu pour fournir des espaces multiples, tout en exploitant au maximum l’énergie solaire.

Une fois terminé, le complexe devrait être certifié Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) niveau GOLD. Ce dernier est un système nord-américain de standardisation de bâtiments à haute qualité environnementale créé par le US Green Building Council en 1998.

Un bâtiment peut atteindre quatre niveaux : certifié, argent, or et platine. Les critères d’évaluation incluent : l’efficacité énergétique, l’efficacité de la consommation d’eau, l’efficacité du chauffage, l’utilisation de matériaux de provenance locale et la réutilisation de leur surplus.

L’ensemble architectural est façonné de manière à maximiser les surfaces solaires et donc la production d’électricité solaire. Certains bâtiments ont été surélevés afin de créer de l’ombre au nord et sur un axe est-ouest.

L’extrémité sud du site est équipé d’une vaste étendue de capteurs solaires qui se tournent automatiquement en fonction de la position du soleil dans le ciel. Les toits solaires, dont le complexe est équipé sont découpés en zones afin de rendre la fourniture d’énergie plus flexible selon les besoins (eau chaude & climatisation).

La façon dont les bâtiments ont été découpés et inclinés donne à chacun un look unique et futuriste. Les futurs résidents et visiteurs seront en mesure de tirer pleinement parti des hôtels, des cinémas, des restaurants, des magasins et du théâtre.