Energies renouvelables en République tchèque

Energies renouvelables en République tchèque

- in Art & Culture
201
0

 

L’UE s’est engagée à produire 20% de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici 2020. Pour sa part la République tchèque s’est fixée un objectif de 13%, pour la même échéance. M. Bohuslav Nemecek, vice-président de l’Office de régulation énergétique, indique que actuellement, la part de l’énergie produite en République tchèque à partir de sources renouvelables ne dépasse pas 6%.

La République tchèque doit donc accentuer ses efforts dans les années à venir, ce qui n’est pas sans difficultés en raison du potentiel quelque peu limité que représente son territoire.

L’hydraulique : 83% de l’énergie renouvelable produite dans le pays provient de centrales hydroélectriques. Dans ce domaine, les limites semblent pratiquement atteintes. La majorité des sites identifiés sont d’ores et déjà équipés.

L’éolien : l’implantation d’éoliennes s’avère problématique sur le territoire tchèque. Peu de régions présentent les caractéristiques géographiques et climatiques idoines (vitesse de vent suffisante). De plus, populaires au début des années 1990, les éoliennes sont perçues comme bruyantes, peu performantes et inesthétiques.

Le solaire : l’énergie solaire apparaît comme pure, écologique, inépuisable et lucrative. La "centrale solaire" la plus emblématique du pays est installée sur le toit du Théâtre national de Prague. Toutefois, les spécialistes tchèques font preuve d’un enthousiasme restreint. En effet, la majorité des sites potentiels se trouvent en milieu agricole, là même où sont envisagées des cultures pour la biomasse.

La biomasse : à terme elle devrait s’imposer comme première source d’énergie verte dans le pays. Performante, la biomasse suscite un intérêt pour des utilisations locales. Par exemple, la commune de Knezice (500 habitants) près de la ville de Nymburk, qui a construit un système de production de bio-gaz, subventionné par l’état et des fonds européens, est maintenant énergétiquement indépendante. La production de bio-gaz, s’effectue à partir de déchets agricoles, ménagers ou des plantes spécialement cultivées à cet effet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

« Mieux dehors que dedans » présente « les sirènes des agneaux »

L’artiste Banksy a présenté une exposition dans les