A Paris, l'agence Philippon-Kalt Architectes vient de livrer en face de la station de métro Barbès, le premier immeuble de logements sociaux disposant d’une façade en panneaux solaires thermiques. Le chantier collectif d'un montant de 2,8 millions d'euros, comprendra 12 logements et 5 maisons de ville. La livraison de l'ensemble est prévue cette année.

Le complexe bénéficie du label THPE (très haute performance énergétique) attestant que le bâtiment respecte un niveau de performance énergétique globale supérieur à l'exigence réglementaire, vérifié grâce à des modalités minimales de contrôle. Ainsi, les consommations conventionnelles d'énergie primaire doivent être inférieures d'au moins 20 % par rapport à la consommation de référence RT 2005 .

" La façade affiche ses panneaux solaires thermiques sur le boulevard de la Chapelle, captant ainsi les apports solaires gratuits en vue de fournir 40 % des besoins en eau chaude sanitaire. Un système de contrôle permet de vérifier la performance du système de production d’eau chaude solaire. Les panneaux permettent en outre de préserver l’intimité des logements des vues des passagers du métro aérien et offrent des loggias privatives protégées des nuisances sonores du Boulevard de la Chapelle par des masques acoustiques formant claustra " , précise l'agence Philippon-Kalt.