20 ans après la chute du mur de Berlin et 2 ans après la présentation d'une maquette à Francfort, la Trabant nous revient dans une version électrique signée du fabriquant de jouets bavarois Herpa, détenteur des droits d'utilisation et de construction de l'auto.

Il s'est associé pour l'occasion au designer Nils Pochwatta et à l'équipementier IndiKar.
Le style de la Trabant nT (pour "newTrabi"), reprend fidèlement les gimmicks de la Trabant originale avec ses yeux ronds et ses formes carrées pleines de sobriété.

De l'électricité dans l'air:

Référence à l'histoire, la Traban nT est en revanche bien dans son époque côté téchnologie. Elle est en effet animée par un moteur électrique de 45 kW (64 ch), alimenté par des batteries lithium-ion. Sa vitesse maximale atteint 130 km/h tandis que l'autonomie atteint 160 km. Notons que les équipements de bord sont alimentés via des cellules photovoltaïques installées sur le toit.
Ses concepteurs espèrent franchir le cap de l'industrialisation en 2012. Mais tout dépendra de l'arrivée d'investisseurs prêts à miser sur ce comeback.