Le biochimiste français Pierre Calleja a conçu une lampe écologique fascinante qui pourrait éclairer les rues et les parcs de stationnement tout en réduisant les émissions de CO2.

  • air max 2017 verde donna
  • New Balance buty Elle est complètement autonome en électricité, et est alimentée uniquement par un tube rempli d’algues vertes. gel lyte 3 New Balance Polska La lampe utilise l’énergie créée par le propre processus de photosynthèse de l’algue pour alimenter la lumière à l’intérieur, tandis que l’algue vit de CO2 puisé dans l’ air extérieur. nike tn requin Scott Kazmir Authentic Jersey

    La lampe est conçue de façon qu’elle puisse stocker l’ énergie à base de photosynthèse pour une utilisation ultérieure.

  • Nike Air Max 2017 Donna Bianche
  • asics gel noosa mujer De cette façon, quand elle est transportée dans des zones de faible luminosité, elle peut briller sans besoin d’ une source d’alimentation externe. air max 1 femme Nike Air Max 2016 Dames Une seule lampe pourrait absorber environ une tonne de carbone dans l’air en une seule année, autant que 150 ou 200 arbres. Adidas Superstar Heren grijs nike air max pas cher Si ces lampes pouvaient entrer en production, elles pourraient faire un long chemin vers la lutte contre les changements climatiques et réduire la pollution atmosphérique.

  • Nike Air Force 1 Haut
  • Nike Air Max Italia Chose intéressante, la lampe n’est pas seulement ce que Calleja a trouvé comme système alimenté par micro-algues. new balance 247 damskie fjallraven kanken backpack sale Lui et son équipe de FermentAlg utilisent déjà des micro-algues pour toutes sortes d’ applications, à partir d’une source durable de suppléments oméga-3 à une base de cosmétiques naturels.