Land Rover Defender comptait sept véhicules électriques à batterie au Salon de l’Automobile de Genève 2013. C’est un 4X4 tout-électrique issu d’un partenariat avec Axeon pour produire un véhicule respectueux de l’environnement pour les safaris. Le véhicule Defender EV est suffisamment polyvalent pour être converti en un camion, un wagon ou SUV basé sur la demande des consommateurs. Le constructeur ne disposent pas de plans de production pour l’EV Defender mais les véhicules présentés à Genève seront envoyé dans le monde pour les essais sur route à l’automne 2013. Land Rover pourrait être vu comme gardant un pied fermement dans le passé avec la conception du corps du Defender, mais un système d’entraînement innovateur amène la société dans le 21ème siècle.

L’original Defender 110 utilise une transmission manuelle à six vitesses et un moteur de 90 kW diesel pour les capacités hors route. Land Rover a remplacé ces composants avec un 70 kW moteur électrique et un 27 kWh au lithium-ion qui constitue le moteur électrique de propulsion. L’EV Defender utilise un refroidissement par air pour la batterie, le moteur et les composants électroniques plutôt que du liquide de refroidissement afin de simplifier le fonctionnement du véhicule. Ce processus réduit également le poids de la batterie et réduit la complexité globale qui peut augmenter les coûts de réparation. Land Rover a maintenu la transmission intégrale et le système Terrain Response de l’EV Defender pour les clients traditionnels de l’entreprise.