Ramboll, une compagnie d’ingénierie a annoncé des plans pour construire la plus grande centrale au monde de chauffage solaire dans le sud du Jutland, au Danemark, ce qui permet de convertir l’énergie solaire pour le chauffage urbain dans les années à venir. Toujours sur la planche à dessin, la proposition vise le développement de quatre nouveaux parcs solaire thermique, mesurant chacun entre 40.000 et 80.000 m².

À l’avenir, les villes seront approvisionnées à moitié de tout ce que la chaleur de l’énergie solaire peut apporter, tandis que le reste viendra de pompes à chaleur et le gaz naturel. La nouvelle solution permettra de réduire les factures de chauffage de 15 à 20 pour cent, tout en compensant une quantité considérable de dioxyde de carbone.

La technique de chauffage solaire est basée sur l’utilisation de panneaux solaires qui utilisent la chaleur solaire pour chauffer de l’eau. L’eau chauffée est ensuite transporté à la station locale et transformée en chauffage urbain. Vu que le soleil ne brille pas toujours dans cette région d’Europe, les installations de chauffage vont également stocker quelque part près de 200.000 mètres cubes d’eau chaude dans des réservoirs construits à 10 mètres sous le sol pour une utilisation ultérieure.