À bord de son paramoteur, le photographe George Steinmetz survole les déserts, guidé par les dunes.

© George Steinmetz – Côte Pacifique – Pérou : De puissants vents du sud ont façonné une chaîne de dunes sur une plage isolée du centre du Pérou. Les vagues de l’océan fournissent d’énormes quantités de sable.

© George Steinmetz – Rub al-Khali – Arabie Saoudite : De jeunes dunes évoquent une calligraphie dans le Rub al-Khali (le « quart-vide », en arabe). La haute dune étoilée restera sans doute en place pendant des décennies.

© George Steinmetz – Badain Jaran – Chine : D’improbables lacs brillent parmi les dunes étoilées hautes de 300 m de ce désert où vivent des bergers mongols avec chèvres et moutons. Ceux-ci dépendent des ruisseaux qui alimentent les lacs salés.

© George Steinmetz – Côte Pacifique – Pérou

© George Steinmetz – Sahara – Tchad

© George Steinmetz – Rub al-Khali – Arabie Saoudite

© George Steinmetz – Wadi Hazar – Yémen : Phénomène curieux, dans le Rub al-Khali, des dunes géantes semblent s’émietter. Une évolution de la circulation des vents pourrait expliquer cette reconfiguration du désert.

© George Steinmetz – Sahara – Algérie : Dans une oasis, non loin de Timimoun, des villageois érigent des barrières de feuilles de palmiers. Ils protègent ainsi les jardins du sable que le vent amoncelle près des clôtures.

© George Steinmetz – Désert du Namib – Namibie : Le sable envahit Kolmanskop, ville minière de diamants abandonnée dans les années 1950. Une coulée de sable située non loin pourrait un jour ensevelir les bâtiments.

© George Steinmetz – Sahara, Mauritanie : Des touristes à dos de chameau avancent dans un dédale de dunes, en suivant une ancienne route de caravanière. Des tempêtes de sable remodèlent régulièrement les dunes.