La FDA vient de donner l’autorisation officielle du premier œil bionique! Développé par Second Sight Medical Products, l’Argus II est un œil bionique qui contourne les tiges endommagées et les cônes dans la rétine. Une caméra miniature logée dans une paire de lunettes, et la vidéo est traitée et transmise sans fil à une antenne de l’implant Argus. L’implant stimule ensuite un tableau de 60 électrodes pour envoyer des informations au cerveau via le nerf optique.

L’Argus II a déjà l’approbation des régulateurs européens, et la US Food and Drug Administration vient de donner l’approbation officielle cette semaine. Trente personnes âgées de 28 à 77 ont pris part à un essai de l’Argus II, qui étaient tous complètement aveugles. Les résultats variaient d’un patient à l’autre, allant de petits avantages à être capable de lire des journaux ou voir en couleur. La technologie est actuellement disponible en Europe pour € 73.000 (99.120 $), et devrait être plus cher une fois arrivé aux États-Unis.

L’Argus II a également été approuvé par le National Eye Institute parmi plusieurs autres projets à travers le pays qui travaillent sur un œil bionique. Notamment, les scientifiques de Stanford ont un système qui utilise des cellules photovoltaïques au lieu d’électrodes pour convertir la lumière en impulsions électriques. La technologie n’a jusqu’à présent été testé que sur des rats, mais les scientifiques en France pourraient commencer les essais cliniques cette année. Comme la science affine la robotique, nous pourrions bientôt nous retrouver à l’aide d’ingénierie comme un outil médical précieux.