Nous l’avons signalé avec beaucoup d’intérêt ces derniers temps, les véhicules électriques peuvent être rechargés sans fil par induction électrique souterraine, pour faire de la voiture électrique un système de recharge facile.

Aujourd’hui, le concept est vraiment proche de la réalité. À Mannheim, en Allemagne, ils vont commencer à tester sans fil des bus de recharge électrique par induction dans les prochains mois. Et en fait, un procédé sans fil de recharge par induction en Belgique constituée d’une Volvo e-voiture et un bus Van Hool (ci-dessous) a été en cours depuis l’été 2012.

Les deux e-bus à venir de Mannheim sont fabriqués en Suisse et se déroulera sur les routes existantes de la ville. Ils se recharge « invisible » via la technologie à induction appelée Primove, installé sous la surface des routes.

L’induction fonctionne en ayant des conducteurs qui créent un champ magnétique. Le système électrique arrive lorsque l’autre système conducteur (le véhicule) est placé dans le champ. L’électricité générée est captée par une unité de train de roulement et acheminée vers la batterie.

Le contact direct entre le véhicule et le système de charge n’est pas nécessaire, et parce que c’est en dessous de la surface de l’asphalte, le chargement à induction sans fil est protégé de l’eau et des intempéries. Le chargement peut se produire lorsque le véhicule est à l’arrêt ou se déplaçant simplement au-dessus de la surface d’induction. À d’autres moments, le système est inactif, et PRIMOVE affirme que ses tiges à induction ne peuvent pas interférer avec les téléphones cellulaires ou les stimulateurs cardiaques.

Vers le bas, la charge inductive et son taux d’efficacité sont faibles, PRIMOVE et Whytheville, Plugless Power parlent de la «haute puissance» et «efficacité» de leurs systèmes sans fil – Plugless affirme que son système délivre 3,3 kW de puissance . Au lieu de tiges d’induction fonctionnant sous l’asphalte, Plugless peut être installé dans des espaces de stationnement, ce qui permet aux e-voitures et les bus de simplement rouler et se charger. En Mars 2013 Plugless a reçu une subvention du ministère de l’Énergie qui l’aidera à mettre son système dans les Chevrolet Volts et Nissan Leaf électriques.