Les vieux éclairages urbains étaient très polluants et sans nul doute gourmands en énergie. La technologie Led permet, il est vrai, d’inverser ce phénomène, mais si la quantité utilisée représente en chiffre l’économie réalisée?

Il semble que les villes laissent tomber de plus en plus les lampes emblématiques d’antan pour d’autres plus économes en énergie, les lampes à LED. Mais qu’est-ce que cela signifie pour les gens qui marchent dans ces rues?

Pendant des années, les rues ou vous marchez ont été éclairées par des lampes à incandescence. L’image d’une femme fatale, une cigarette à la main, sous une lumière crue sera bientôt une relique du passé. Les municipalités de tout les pays négocient pour changer leurs lampes pour des LED plus efficaces.

C’est une situation gagnant-gagnant pour les gestionnaires de la ville. L’utilisation de LED pour éclairer une ville, c’est comme utiliser un ventilateur de plafond pour rafraîchir une pièce en été, l’efficacité énergétique et de la lumière dans le portefeuille.

Selon un rapport de Pike Research, les ventes de LED, sur la base des consommations « légères » en ville vont être multipliées par 5 au cours des sept prochaines années.

Ce mouvement vers l’éclairage «vert»  (passer au vert projette effectivement une lumière bleue) est une initiative intelligente pour les villes, les contribuables et l’éco-conscience. Même ceux qui s’intéressent à la sécurité seront heureux de savoir que des lampadaires à LED ont une disponibilité proche de 100%, ce qui signifie moins de rues mal éclairées.

Octobre marque le 50e anniversaire de la technologie LED. Les diodes électroluminescentes ont été inventées en Octobre 9 1962 par le GE scientifique, le Dr Nick Holonyak. Le Dr Holoynak et ses collègues du GE ont appelé cette première LED, « La magie. » Et même après 50 ans, il y a encore un peu de magie derrière le LED.

Les LEDS sont certainement économes en énergies, mais est-ce une raison pour en mettre à profusion?

Vos réactions en bas de page.

**