La découverte d'un nouveau minerai, le "dalinarite", intéresse l'industrie solaire. Farahnaz Daliran, minéralogiste de l'Institut technologique de Karlsruhe (KIT), a découvert un nouveau minerai dans le nord-ouest de l'Iran.

Il s'agit de sulfure d'arsenic-mercure-plomb (de formule chimique PbHgAs2S6). Le minerai de gypse souple, finement fibreux et de couleur rouge-orangée a été nommé "daliranite" par la chercheuse.


Il s'agit d'un "sel sulfureux", un composé sulfuré avec des propriétés semi-métalliques. Les sels sulfureux découverts jusqu'à présent sont de bons semi-conducteurs, et les matériaux à couches minces produits à partir de ces sels convertissent plus efficacement la lumière en courant électrique que dans le silicium, composant classique des cellules photovoltaïques. Le daliranite pourrait ainsi jouer un rôle dans la production d'électricité solaire. Farahnaz Daliran a découvert du daliranite au cours d'un projet de recherche d'or près du "trône de Salomon", un complexe de bâtiments historique, qui appartient au patrimoine culturel mondial de l'Unesco.