Nouvelle version du guide électronique de Greenpeace

Nouvelle version du guide électronique de Greenpeace

- in Art & Culture
68
0

La nouvelle version (la quatorzième) du guide électronique de Greenpeace vient de sortir. Comme chaque trimestre, le guide distribue les bons et les mauvais points en fonction des différents matériaux utilisés pour la fabrication des produits et de leur impact énergétique. C’est encore une fois les scandinaves Nokia et Sony Ericsson qui tirent leur épingle du jeu avec les deux premières places.


Apple continue de remonter au classement avec le cinquième place cette année alors que la firme à la pomme n’était que neuvième dans la version précédente et seulement onzième dans une version antérieure.
Les bonnets d’âne reviennent à Nintendo et Microsoft, pour le géant japonais du jeu vidéo pas d’évolution à noter et pour la firme de Bill Gates c’est un recul dû notamment au fait que Microsoft ne s’engage pas dans une politique de réduction des gaz à effet de serre. A noter que Samsung, Dell, Lenovo et LG ont eu des points de pénalité dans ce guide pour ne pas voir tenu leur promesse de proposer des produits sans certaines matières toxiques.


Un guide qui fait évoluer les industriels
Le guide électronique de Greenpeace n’est pas seulement utile aux consommateurs pour choisir leur marque mais aussi aux marques elles-mêmes. On le voit avec Apple qui avait était épinglé dans une version précédente du guide et qui suite à la parution s’est engagé dans une politique d’assainissement de ces produits. Cette nouvelle politique est payante pour la marque qui se retrouve dans une dynamique positive au fil des parutions des nouvelles versions et qui continue son effort.

Toujours dans cette optique, Apple et Sony Ericsson soutiennent auprès des institutions européennes une demande d’interdiction de matières plastiques ignifugées au bromure ou au chlore (BFR et CFR). Les mentalités évoluent…

Une exposition médiatique accrue
Une nouvelle version du guide est toujours un événement. On le voit encore cette année avec une reprise forte dans les médias français et internationaux.
En France La Tribune, Le Nouvel observateur, Challenges, 20 Minutes et BFM ont notamment relayé la sortie du guide et à l’international on note que le prestigieux New York Times pense que le guide de Greenpeace est influent… Ces reprises médiatiques constituent des raisons supplémentaires pour les industriels de s’engager profondément dans le respect de l’environnement.

Pour en savoir plus sur notre méthode de classement, cliquez ici

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

« Mieux dehors que dedans » présente « les sirènes des agneaux »

L’artiste Banksy a présenté une exposition dans les