Vous projetez prochainement de construire votre nouvelle maison ? Faites un geste écolo ! Optez pour des matériaux écologiques ! Le béton et le ciment sont dorénavant passés de mode, le chanvre, le bois, la terre crue et la paille sont les grandes tendances du moment !

Le bois est très sollicité dans la construction de maisons. C’est un matériau écologique, souple et très robuste, possédant une bonne résistance aux temps et aux intempéries climatiques. Entièrement recyclable, cette matière provient d’une source renouvelable, mais à condition bien sûr de s’approvisionner localement. Le bois n’est donc pas nocif à l’environnement. Même si le coût de construction d’une maison en bois est plus élevé que celui d’une maison classique, c’est tout de même un investissement très intéressant. Le bois est un excellent isolant thermique. Sur du long terme, vous ferez des économies conséquentes sur vos dépenses en énergies.
Très économique, la paille est le matériau écologique par excellence. Ce système nous vient directement des Etats-Unis et commence petit à petit à intéresser les constructeurs français. Les raisons ? En dehors de son coût particulièrement attractif, la paille est également une matière entièrement renouvelable, ne polluant pas l’environnement. Contrairement aux idées reçues, la paille est un excellent isolant thermique et phonique pour la maison. Même s’il a été prouvé que la paille, a une bonne résistance contre le feu et l’humidité, peu nombreux sont les entrepreneurs qui se lancent dans cette entreprise.

Après le bois, la terre crue est la plus sollicitée par les constructeurs et les architectes. L’heure est au développement durable, les maisons se font de plus en plus dans des matériaux écologiques. Le plus grand avantage de la terre cuite ? Elle propose d’innombrables techniques de construction. Elle peut être également associée à d’autres matériaux naturels comme l’argile ou les fibres végétales. Excellente arme contre l’humidité, ce matériau régule l’hygrométrie de la maison. La terre cuite est également utilisée dans la confection de briques écologiques.

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour évaluer la qualité écologique d’un matériau. Il faut comprendre que le pouvoir d’un élément à conserver l’environnement ne dépend pas du fait qu’il soit naturel.

Les matériaux écologiques les plus utilisés

La gamme de matériaux écologiques est tellement large qu’il serait difficile de tous les citer. Les plus utilisés sont toutefois le béton de chanvre, le bois, la paille, la brique de terre compressée et la paille. Cette dernière est la plus pratique d’un point de vue financier, car elle coûte environ 1à2 € la botte.

Pour les substances qui seront utilisées en tant qu’isolant, le lin, la laine de mouton et le liège sont les plus prisés. Le premier est intéressant pour les murs et la toiture, le second est spécialement conseillé pour les combles et le troisième pour les cloisons et les murs. La ouate de cellulose peut également être utilisée pour le plancher.

La terre-argile, composée de silt, de sable et de l’argile, est aussi un élément qui peut servir dans un but environnemental.

Les critères de choix des matériaux écologiques

Choisir des matériaux écologiques revient à considérer tous les composants des matériaux de construction. Le lino est recommandé pour le sol, mais il faut bien contrôler l’impact écologique de la colle. Pour les enduits, il y a la pâte à papier, la chaux, le plâtre ou l’argile. Les peintures acryliques sont plus conseillées que celles à base d’huile.

D’un point de vue sanitaire, il faut savoir que les fibres fines sont nocives pour les poumons. Les grosses particules tombantes peuvent être mortelles et celles qui sont mincessont toujours néfastes.