Un stock illimité d’énergie

 

» La géothermie

La température de la terre et des nappes phréatiques est
source d’énergie. Ces calories peuvent être
récupérée pour produire de la chaleur.
L’installation d’une pompe à chaleur vous permettra
de chauffer votre logement grâce à une réserve
illimitée.

 

 3 solutions pour répondre à vos contraintes

Nous pouvons vous proposer 3 solutions pour l’installation de
pompes à chaleur géothermique. Le choix de la solution
dépend de la configuration de votre terrain :
› Vous possédez un grand terrain ; le système à Captage Horizontal
peut
être le plus
approprié si votre terrain représente une superficie de
1,5 à
2 fois la surface
à chauffer.
› Votre terrain est plus restreint : le système à Captage Vertical
représente une
solution idéale grâce à son encombrement moindre.
Attention, le forage
entraînera un coût supérieur par rapport au captage
horizontale.
› Vous êtes situé prêt d’une nappe phréatique : le système par Nappe
Phréatique
représentera le meilleur rendement. Il est nécessaire de
procéder
à une déclaration de forage dans ce cas. Pour ce type de
projet, il faut prévoir un budget de 21 000€ (sans les aides).

Tous ces systèmes vous permettent d’abandonner
définitivement vos installations Gaz et Fioul. Vous pourrez
également bénéficier d’un crédit
d’impôt de 50% hors mains d’œuvre.

Nos réalisations

» L’aérothermie

L’air est partout ! Il constitue un réservoir de chaleur
naturel. Le principe de fonctionnemant d’une pompe à chaleur
aérothermique est identique à celui d’une PAC
géothermique à la différence près que les
calories proviennent de l’air extérieur.

Il existe 2 systèmes de PAC aérothermique :
› La PAC air/air qui chauffe directement l’air du logement par le biais d’un
ou plusieurs ventilo-convecteurs à détente directe,
› La PAC air/eau qui chauffe l’eau d’un circuit de chauffage. Les émetteurs
de chaleur peuvent être un plancher chauffant, des radiateurs basse
température et/ou des ventilo-convecteurs.

Pour ces types de pompes à chaleur, il est conseillé
d’avoir un chauffage d’appoint surtout dans les régions qui
connaissent des hivers avec des températures négatives.