A l’occasion du 4ème Solar Event, s’est tenue la première course de véhicules solaires homologuée par la FFSA. Avec des pointes parfois jusqu’à 100 km/h, les Sunracers, prototypes, et autres vélos surmontés de panneaux photovoltaïques confirment le potentiel de l’énergie solaire.

Le Savoie Technolac, berceau du solaire en France autour notamment de l’INES, l’Institut National de l’Energie Solaire, a organisé la 4ème édition du Solar Event. Cet événement qui vise à sensibiliser le public aux enjeux des nouvelles énergies appliquées à la mobilité, a accueilli sa traditionnelle course de véhicules électriques. Mais cette année, la compétition se professionnalise et devient la première course d’endurance de véhicules solaires homologuée par la Fédération Française de Sport Automobile. Pour compléter l’événement, une quarantaine de modèles réduits solaires télécommandés ont évalué leurs performances sur un mini-circuit spécialement tracé pour l’occasion.

Jusqu’à 100 km/h en pointe en plein soleil

Le prototype gagnant Conçu par les étudiants et professeurs de Polytech Clermont, le sunracer équipé de 5m2 de panneau solaire avec un rendement de 21 %, pèse 185 kilos à vide dont 21 environ pour la batterie Lithium / polymère destinée à assurer le relais de puissance dans les zones ombragées.

Sur la piste fermée de 2,4 km autour du Technolac, plus d’une quinzaine de véhicules solaires conçus essentiellement par des étudiants de lycées techniques, universités ou écoles d’ingénieurs, se sont affrontés durant deux jours. Sunracers, prototypes solaires, tricycles solaires, d’aspect futuriste mais non moins silencieux, ont pu atteindre jusqu’à 100 km/h en pointe en plein soleil ! Au final, c’est le véhicule favori de l’équipe de Polytech Clermont qui a remporté l’épreuve avec 283 kilomètres parcourus sur 9 heures cumulées de course.