Dormir avec les loups dans les Hautes-Pyrénées, jouer les Robinson dans le golfe du Morbihan, s’offrir une plage privée dans les gorges de l’Ardèche…

ARDÈCHE Comme en Afrique au Pont-d’Arc Partout dans le monde, les merveilles de la nature s’apprécient depuis des lodges privés qui les mettent en valeur…La réserve naturelle des gorges de l’Ardèche et son emblématique Pont-d’Arc méritaient cet atout supplémentaire. Sur le site classé, à quelques centaines de mètres de la grotte Chauvet, un écolodge accueille désormais les touristes du troisième millénaire dans six tented-lodge façon réserve africaine. Lit à baldaquin, salle de bains ouverte avec baignoire sur pieds, décoration sobre et soignée, tout y est. En prime: la plage privée, un luxe dans les gorges de l’Ardèche si fréquentées l’été!

Le Lodge du Pont-d’Arc, 07150 Vallon-Pont-d’Arc (04.75.87.24.42 ; www.prehistoric-lodge.com). A partir de 140 € la nuit pour 2 et de 165 € avec 2 enfants. Restaurant, spa, descente des gorges au départ du lodge…Renseignements touristiques: Sud Ardèche (04.75.89.02.03 ; www.sudardeche.fr).

BOUCHES-DU-RHÔNE Un nid en Camargue Au pays des manades, les oiseaux sont rois en été… Hérons cendrés, sternes hansel, élégantes avocettes et flamants roses y foisonnent, faisant le bonheur des naturalistes… Ouvert il y a deux ans aux Saintes-Marie-de-la-Mer, Les Arnelles leur dédie une offre de séjour incluant la visite du parc ornithologique de Pont de Gau (60 hectares et 7 kilomètres de sentiers à explorer). Havre de charme, cet hôtel n’en montre pas moins son caractère, vivant au rythme des courses camarguaises et du tourisme équestre.

Les Arnelles (3 étoiles, 15 chambres et une suite), route d’Arles, 13460 Saintes-Maries-de-la-Mer (04.90.97.61.59 ; www.lesarnelles.com). Forfait Nature & Découverte, 2 nuits avec petits déjeuners et dîners, location de vélo (1/2 journée), visite du parc ornithologique et mini-croisière en bateau à aube sur le petit Rhône: 522 € pour deux.

HAUTS-DE-SEINE Guinguette chic Parenthèse bucolique à 15 minutes de Paris, Les Etangs de Corot (un hôtel, trois restaurants et un spa Carita) ont rouvert pour la saison et jusqu’à début novembre la guinguette classée qu’affectionnaient les impressionnistes de la fin du XIXe. La contrebasse remplace désormais l’accordéon, le turbot à l’encre de seiche, la friture, et l’art de la table célèbre les beaux jours dans un doux clin d’oeil aux déjeuners sur l’herbe d’autrefois…

Les Paillottes, Les Etangs de Corot, 55, rue de Versailles, 92410 Ville- d’Avray (01.41.15.37.00 ; www.etangs-corot.com). Du jeudi soir au dimanche midi. Concert de jazz et club enfants le week-end. Compter 60 € pour 3 plats à la carte.

HAUTES-PYRÉNÉES Lin, laine et loups Décoratrice d’intérieur, Béatrice a tissé dans sa maison tout de chanvre, bois, chaux et ardoise, ce cocon de lin, de cuir et de laine où elle reçoit ses hôtes pour une pause à l’abri des rumeurs du monde. Arcizans-Avant, son village, est tout proche d’Argelès-Gazost où le Parc animalier des Pyrénées, créé l’an dernier, dévoile au public les secrets du bestiaire pyrénéen. Marmottes, lynx, loutres et écureuils y évoluent en semi-liberté tandis que le loup rôde…Pour mieux l’observer, le parc propose aux plus aventureux de passer la nuit dans une cabane en rondins tout confort avec affût sécurisé.

La Maison de Béatrice, 12, Camin de Catibère, 65400 Arcizans-Avant (05.62.91.67.09 ; www.lamaisondebeatrice.com). A partir de 86 € la nuit avec petits déjeuners. Parc animalier des Pyrénées (www.parc-animalier-pyrenees.com): 240 € la nuit pour deux (290 € avec 2 enfants), entrées, repas du soir et petits déjeuners inclus. A consulter: la boutique des Hautes-Pyrénées (05. 62.56.70.00 ; www.tourisme-hautes-pyrenees.com).

GARD Une poésie cévenole…Sur les terres des premières transhumances, au pied du mont Lozère, les vieilles pierres d’une ferme du XIIIe siècle et son moulin à châtaignes sont l’écrin des hôtes du Mas Nouveau. Des chambres d’hôtes aux tons nature, un spa extérieur creusé dans le granit, des espaces de repos et de lecture disséminés au milieu des vergers en terrasses… Une élégante simplicité et le goût du terroir à table, la sauge relevant la truite du lac, l’ortie, les tartes de pays…Un refuge idéal (et relais équestre) pour sillonner les paysages classés des Cévennes.

Mas Nouveau, 30450 Génolhac (04.66.61.15.72 ;www.masnouveau.com). Compter 140 € la nuit en suite Glycine (chambre double et lit dans le boudoir, baignoire en granit) et 1 200 € la semaine pour le gîte. A consulter: www.cevennes-tourisme.fr.

MORBIHAN Seuls au monde sur l’île de la Jument Au large de Larmor-Baden, le golfe du Morbihan égrène ses perles ; les îles Gavrinis, Er Lannic, Hent Tenn, Berder… Et l’île de la Jument. Une maison aux belles patines et à l’esprit de famille s’y dresse depuis la fin des années 20, que les âmes robinsonnes peuvent louer aux beaux jours pour vivre en famille ou entre amis une douce pause marine dans un cadre d’exception. Des artistes y ont séjourné laissant leur empreinte, là une mosaïque, ici une fresque colorée… Ile oblige, on ne gaspille ni eau (issue d’une citerne) ni électricité (panneaux solaires), de bonnes habitudes en somme.

Réservation Laetitia Rouillard (06.26.91.94.09). A partir de 1790 € la semaine et de 790 € le week-end. Location d’avril à octobre. Aller/retour par bateau. Capacité 15 personnes.

NIÈVRE L’affût aux étoiles d’Ettevaux Charly et Félicie de Galembert recevaient déjà des hôtes dans leur demeure du XVIIIe… Ils y vivaient la vie de château déambulant dans un parc de 12 hectares planté d’arbres vénérables (bicentenaires, certains dépassent les 55 mètres de haut!) avant de sillonner le Morvan. Aux voyageurs en quête de ressourcement, les propriétaires proposent désormais des cabanes lacustres. De petites maisons en bois sur pilotis, simples mais dotées d’une vaste terrasse d’où l’on contemple la nature comme au théâtre, observant le jour, les tribulations d’un héron, le vol d’un martin-pêcheur, la course d’un chevreuil sur les bords de l’étang, et la nuit, les étoiles filantes…

Les cabanes lacustres du château d’Ettevaux, 58170 Poil (06.66.59.66.47 ; www.cabanes-lacustres.fr). 120 € la nuit avec petits déjeuners. Kit d’observation astronomique: 30 €.

PUY-DE-DÔME La vie rêvée des bergers A l’entrée du parc des Volcans d’Auvergne, le hameau de La Bussière abrite Les Gîtes du Berger. Une cabane blottie près d’un ruisseau, une grande bergerie posée sur les pâturages, une deuxième plus petite donnant sur un verger… Au milieu des moutons, des chèvres et des chevaux, trois refuges aménagés avec goût pour s’initier confortablement à la vie pastorale avec Christine et Bernard, les propriétaires, partir en randonnée dans les gorges de la Sioule, s’essayer à la pêche à la mouche ou se baigner dans le cratère immergé du gour de Tazenat.

Les Gîtes du Berger, La Bussière, 63780 Saint-Georges-de-Mons (04.73.86.51.83 ; www.lauvergne-gite.net). De 380 à 1 110 € la semaine.

VENDÉE Une caisse mystère pour un rêve de plage C’est l’événement de l’été à Saint-Jean-de-Monts, qui, dans le cadre de son festival Rêve de plage, a demandé à Yann Falquerho, créateur des gîtes urbains insolites à Nantes, de réinventer La Folie, concept architectural du XIXe siècle. Résultat? Une caisse de cargo va s’échouer sur la plage le 7 juillet…Il ne fallait pas s’attendre à plus conventionnel de la part du père de la Villa Hamster! Percé d’une ouverture depuis laquelle on apercevra la mer, en sautant sur un trampoline, l’habitacle offrira 20 m2 d’espace désopilant avec cellule gonflable pour «lit mystère» et, au plafond, un écran géant qui racontera l’avènement des congés payés et l’histoire de la station balnéaire. Dehors, une terrasse, promesse de profiter enfin seul de la plage en dînant en tête à tête avec l’Océan.

Office de tourisme (0.826.887.887 ; www.saint-jean-de-monts.com). 80 € la nuit (de 19 h à 9 h), du 8 juillet au 26 août.