Roulerons-nous bientôt dans des voitures solaires ? L’idée semble aujourd’hui peu probable. Il serait pour autant dommage de passer sous silence les différents projets de véhicules exclusivement propulsés par l’énergie du soleil. Leur mise au point permet en effet de stimuler la recherche en matière de capteurs et de modules photovoltaïques. A ce petit jeu, la Sunswift IVy a fait sensation, le 7 janvier dernier, en atteignant la vitesse record de 88,738 km/h sur la piste de l’aéronavale HMAS Albatross de Nowra (180 kilomètres de Sydney). Une performance qui lui permet de faire son entrée dans le célèbre Guinness Book des records.
 
Une voiture dépourvue de batteries
 
Développé par l’équipe Sunswift (groupe d’étudiants de l’université australienne de New South Wales), l’IVy est un véhicule solaire à trois roues dans lequel se niche un cockpit taille mannequin. A son bord : Barton Mawer, professionnel australien du sport automobile. Un pilote mais pas de batteries. Pour être validé, le record devait en effet être uniquement réalisé grâce à l’énergie solaire captée par le véhicule. Le 7 janvier, l’IVy avait donc été délestée de ses 25 kilos d’accumulateurs lithium-ion polymère.
 
Prochain défi : dépasser les 90 km/h
 
Avec ses 88,738 km/h, l’IVy décoiffe le précédent record de 78 km/h détenu par la Sunraycer de General Motors depuis 1987. La voiture australienne remporte également le match de l’efficacité énergétique. En 1987, la voiture solaire de GM avait en effet dépensé quelques 1 500 watts pour réaliser sa performance contre 1 050 pour sa cadette. Et la course aux records ne fait que commencer. La tentative du 7 janvier ayant été perturbée par de mauvaises conditions météorologiques (nuages, pluie…), l’équipe Sunswift pense pouvoir porter son record au-delà de 90 km/h lors d’une prochaine tentative.
 
En vidéo : record du monde de vitesse à bord de la Sunswift IVy