L’ADEME, l’Administration nationale du tourisme vietnamien (VNAT) et Enerteam (ONG locale) ont présenté le « guides des hôtels verts », le 29 mai dernier à Dalat (Vietnam), en présence de Michèle Pappalardo, présidente de l’ADEME. Edité en vietnamien, et bientôt disponible sur Internet en version anglaise, ce guide, conçu et réalisé avec la collaboration de l’ADEME, permettra à l’ensemble des hôtels du pays de bénéficier de l’expérience et des bonnes pratiques adoptées par 15 hôtels pilotes de la chaîne Saïgontourist.

Selon l’OMT (Organisation mondiale de Tourisme) 1 milliard et demi de touristes circuleront dans le monde en 2020, soit l’équivalent de 21 % de la population mondiale. Ce phénomène majeur résulte d’une double dynamique. Ces flux, conjugués à la forte croissance démographique de certains pays, génèrent d’ores et déjà des pressions considérables sur l’environnement naturel et bâti ainsi que sur les populations.

Le guide des hôtels verts s’inscrit dans le cadre d’une longue coopération de l’ADEME au Vietnam en matière d’efficacité énergétique et de management environnemental. Cette coopération a été menée avec une grande diversité d’acteurs (collectivités locales, ONG, centre de formation ou administration centrale), et témoigne de l’expérience acquise plus particulièrement à Ho Chi Minh Ville, Dalat et Hanoï.

Outil de management environnemental pour les établissements hôteliers, ce guide permet au gestionnaire de faire un état des lieux, de s’organiser pour mettre en place une politique environnementale dans son hôtel et de trouver des bonnes pratiques et les solutions à mettre en œuvre pour réduire les consommations d’eau et d’énergie et la production des déchets. Ces solutions passent en premier lieu par des gestes simples du quotidien (réglage de la température, entretien de la climatisation, tri des déchets, réduction des consommations d’eau dans les sanitaires…), ne nécessitant aucun investissement financier. Les clients sont également sensibilisés pour participer à cette démarche.

Pour aller plus loin, des fiches sont disponibles pour inciter à la réalisation d’investissements en proposant les différentes techniques et technologies performantes pour une meilleure gestion environnementale de l’établissement. Différentes mesures peuvent être prises, comme par exemple, le remplacement généralisé des lampes à incandescence par des ampoules basse consommation, l’utilisation de chaudières à haute performance ou à condensation, l’installation de systèmes solaires pour la production d’eau chaude.

Dans le domaine des déchets, cela concerne notamment le compostage des déchets verts ou encore la réduction des consommations de produits toxiques. Enfin, le traitement et le recyclage d’une partie des eaux usées sont également préconisés.

L’originalité de ce guide est de proposer des solutions opérationnelles s’appuyant sur l’expérience acquise, à la fois en matière de technique et de gestion. Allant jusqu’à l’évaluation des résultats, ce guide est conçu pour conduire jusqu’à la certification Iso 14001.