Un immense iceberg, qui se dirige lentement vers la côte sud-ouest de l’Australie, est en train de se briser en centaines de morceaux à son entrée dans des eaux plus chaudes, constituant un danger pour la navigation dans la zone, a averti mardi un scientifique australien.

Cet iceberg, baptisé B17B, a été repéré la semaine dernière par satellite à 1.700km au large de l’ouest de l’Australie, ce qui a poussé le Bureau de météorologie de l’Australie à émettre une alerte.

Depuis lors, il a fondu passant de 140km2 à 115km2, soit un bloc de glace d’environ 18km de long sur 8km de large, a précisé le glaciologue Neal Young, de la Division australienne de l’Antarctique.

L’iceberg géant s’est cassé en milliers de plus petits morceaux de glace flottants, certains larges de plusieurs kilomètres, qui se sont éparpillés sur un millier de kilomètres dans l’océan, a-t-il indiqué. "Je m’attends à ce qu’il se disperse", a-t-il ajouté sans préciser de date.

Cet iceberg est un de ceux qui se sont détachés de l’Antarctique en 2000. Cette année-là, deux immenses falaises de glace se sont séparées de deux importants plateaux antarctiques, celui de la mer de Ross et celui de Ronne.

La Nouvelle-Zélande avait émis une alerte à la navigation le mois dernier après que les autorités eurent repéré une flottille d’icebergs se dirigeants vers l’île du Sud. Ces icebergs ont ensuite dérivé vers l’est.