L’armée américaine développe un projet de char hybride. L’objectif est de réduire la consommation de carburant et d’améliorer le rayon d’action des véhicules de guerre.

Un tank hybride pour un rayon d’action inégalé

Les développements autour du véhicule électrique ne concernent pas que la voiture de Monsieur tout le monde. Alors que tous les grands constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour diminuer la consommation de carburant des véhicules individuels, l’armée américaine planche aussi sur les solutions hybrides. L’impact environnemental n’est pas la première préoccupation des militaires. L’objectif premier reste d’améliorer le rayon d’action des tanks pour permettre des incursions militaires plus profondes et éloignées des réseaux de dessertes de carburant. Diminuer la consommation de carburant des tanks permet également à l’armée de réduire la lourde logistique d’approvisionnement en carburant. L’hybridation électrique du char d’assaut sert alors à optimiser la gestion d’énergie du véhicule de guerre, notamment en récupérant l’énergie cinétique des phases de décélération.

L’innovation militaire au service de la voiture électrique civile?

BAE Systems et Northrop Grumman travailleraient ainsi sur l’hybridation électrique d’un véhicule blindé lourd de 70 tonnes, pouvant transporter 12 militaires. il s’agit d’un format de blindé du type de l’Abrams M1, envoyé sur différents théâtres d’opération comme l’Irak et l’Afghanistan.

Le défi technologique pour « hybrider » ce genre de mastodonte est colossale. Souvent, l’industrie militaire a été à la pointe de développements techniques permettant de belles avancées pour l’industrie civile. Le développement d’un tank électrique américain sera donc peut-être une chance pour l’évolution de la technologie de la voiture électrique. Qu’en pensez-vous?

Source: Voiture électrique populaire