Première en France. Villeurbanne a posé ce mercredi la première pierre d’un habitat collectif coopératif d’un nouveau genre.

Adossé au projet de Rhône-Saône-Habitat, un Village Vertical de 10 logements accueillera ses premiers habitants début 2013. Originalité du projet, chaque « villageois » détient des parts au sein d’une société par actions simplifiées et verse un loyer. Pour la prise de décision, chaque part donne une voix. « On cherchait un terrain depuis 2005 pour mettre en pratique notre volonté de vivre plus solidairement avec nos voisins », raconte Antoine, futur villageois.

Au rez-de-chaussée, une buanderie et une salle commune sera disponible pour des fêtes, quatre chambres sont prévues pour accueillir des amis. Rhône-Saône habitat, coopérative HLM, a permis de boucler le projet, évalué à 4,5 millions d’euros, dont 1,9 pour le Village Vertical. « Leur projet était viable à condition de mutualiser avec notre programme de 24 logements en accession à la propriété », indique Stéphanie Golfouse, de Rhône-Saône Habitat.

Les charges communes (ascenseur, chaudière bois) seront payées au prorata de ce qui a été décidé. Les villageois verticaux ont été associés dans la conception de ce bâtiment BBC. Pour Denis, qui a déboursé 28 000 euros pour sa part, équivalant à 20% de son T2, « C’est avant tout une philosophie qu’on défend, car en Allemagne, grâce à un système juridique spécial, on aurait eu moins à débourser. » Chacun peut vendre ses parts à tout moment et empoche une petite part capitalisée. « Je préfère vivre moins bien économiquement, mais mieux humainement », résume Antoine.