Avez-vous entendu parler de biomimétisme? Le concept, qui vient du grec bios (vie) et mimesi (imitation), s’applique aux créations de l’homme qui utilise la nature dans sa plus grande source d’inspiration, et dans ces projets écologiques fascinants.

Soucieux de réduire ses émissions, la ville de Taichung à Taiwan, l’année dernière, a lancé un concours pour la conception architecturale d’un espace autrefois occupé par l’aéroport local, qui a changé d’adresse.

Le gagnant du concours est nul autre que le visionnaire et architecte belge Vincent Callebaut, qui a conçu une immense tour verte qui combine et excelle les indicateurs clés d’un bâtiment durable.

Appelée « Arche Bionique », la tour en forme organique a été budgétisé à 177 millions d’euros et aura zéro émission de carbone. Avec jardins suspendus intégrés à travers sa façade, le bâtiment de 119 m sera en mesure de produire sa propre énergie à partir de sources alternatives comme l’énergie solaire et éolienne.

La tour devrait voir le jour en décembre 2016, pour un coût approchant les 6,6 milliards de dollars taiwanais (équivalent environ à 177 millions d’euros)

à suivre…